Le billet du confiné : respectez les gestes barrières

Publié le par Michel BLANCHARD

Le billet du confiné : respectez les gestes barrières

AVERTISSEMENT
Ne pas confondre les « gestes barrières » et les « gestes remparts » qui eux sont sans effet sur la propagation du virus.
Ne pas confondre les paroles d’amour de Saint-Jean « Aimons-nous les uns les autres » et le dogme sanitaire « Protégeons-nous les uns les autres ».

Pour empêcher la propagation de la COVID-19, suivez ces recommandations :

1/ Lavez-vous fréquemment les mains en utilisant une solution hydroalcoolique. Attention :  ne confondez pas avec une solution alcoolique comme le whisky dont les effets peuvent être légèrement différents.

2/  Tousser ou éternuer dans votre coude si vous en avez un. Eloignez-vous des manchots qui ne respectent pas ce geste barrière.

3/  Se moucher dans un mouchoir à usage unique. Comptez entre 20 et 50 paquets de mouchoirs par jour suivant votre sensibilité nasale. Pour les transporter, équipez-vous d’un petit chariot attaché à votre cheville.

4/  Respectez une distance de sécurité entre deux personnes. Cette distance varie, suivant l’infectiologue médiatique et le pays, de 1 à 8 mètres. Si vous choisissez 8 mètres vous risquez d’avoir des difficultés pour déjeuner avec votre petite famille dans votre modeste cuisine.

5/  Portez un masque lorsque la distanciation physique n'est pas possible ou dans les lieux où cela est obligatoire. Attention, si vous ne voulez pas mourir étouffé ou aveuglé par la buée sur vos lunettes, portez le masque au-dessous du nez. C’est moins efficace mais entre mourir à l’instant étouffé ou peut-être tué un jour par le virus, il faut choisir.  

6/  Évitez de vous toucher les yeux, le nez, la bouche et le trou du cul. Par contre les hommes peuvent se toucher la queue pour pisser.

7/  Saluer sans serrer la main et arrêtez les embrassades. Imaginez tout ce que vous pouvez serrer sans risque.

8/  Aérer les pièces 10 minutes 3 fois par jour. Attention, aérer 3 minutes 10 fois par jour est plus compliqué et moins efficace.

9/  Limiter au maximum vos contacts sociaux à 6 personnes. Par contre, il n’y a pas de limite pour vos contacts asociaux.

10/  Si vous avez de la fièvre, une toux sèche, une fatigue, des courbatures, des maux de gorge ou de tête, de la diarrhée, de la conjonctivite, une perte de l’odorat ou du goût, une éruption cutanée ou décoloration des doigts ou des orteils, des difficultés à respirer ou un essoufflement, une sensation d’oppression ou douleur au niveau de la poitrine, une perte d’élocution ou de motricité, restez chez vous et ne sortez que pour aller aux urgences (cochez la case 3 de votre attestation dérogatoire). Si vous n’avez aucun de ces symptômes, c’est encore plus grave car vous êtes asymptomatique.

 

Publié dans Le billet du confiné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article